Perplex-cité

 

 

dsc1635rsolutiondelcran1.jpg

 

 

Le nom de ce lotissement me laisse perplexe…

 

Une « maisonneraie »?? Je connais les bambouseraies, les oliveraies… On cultive des maisons dans les maisonneraies? On les met en semis, on les bichonne sous serre?? Sous véranda??

 

Remarquez, ça détourne l’attention, qui pourrait facilement se laisser aller vers des jeux de mots peu glorieux: maisonneraie de Taris…maisonnées de tarés…raisonnements tordus…dénominations ratées… imaginaires taris….

 

 

Marguerite

 

dsc1837rsolutiondelcran.jpg

Il paraît que, au milieu du lotissement du Golf, près de l’étang bucolique qui fait le bonheur des pêcheurs du dimanche, se trouve une très ancienne fontaine.

La fontaine Marguerite daterait du XIII° siècle (ou du XI°, j’ai oublié!), et fait donc partie intégrante du patrimoine communal.

 J’ai décidé d’aller à sa rencontre, par une glaciale ET boueuse journée (typique également du patrimoine régional).

 

dsc1841rsolutiondelcran.jpg

Pas mal d’eau dans le coin, c’est indubitable: de l’eau qui stagne, ou qui glougloute, de l’eau qui dévale gaiement, ou s’écoule paisiblement dans le petit ruisseau qui traverse le lotissement.

 

Ruisseau dont j’ignore le nom, au passage.

 

Ah voilà! Je crois bien que j’ai trouvé Marguerite!

 

Mais par élimination: c’est le seul machin un peu ancien (à part les petits ponts de planches et une cabane désaffectée) aux alentours.

 

dsc1838rsolutiondelcran.jpg

 

Mmmouais… Je la voyais pas comme ça, la Marguerite… On dirait un vieux four à pain à moitié enterré.

 

Fontaine, je ne boirais pas de ton eau…

 

J’ai eu le malheur de vivre à Rome, je suis mal habituée, il faut bien le dire. Pour moi, une fontaine, ça ressemble à ça:

 

ladolcevita1960461093202112rsolutiondelcran.jpg

 

 

Marcelloooo!!!! Come here!!!!

Plus bleu que…

 

dsc1524rsolutiondelcran.jpg
…le bleu de tes yeux, je ne vois rien de mieux, même le bleu des cieux » faisait chanter Aragon Aznavour à Edith Piaf.

 

Ben moi, je crois que j’ai vu mieux. A Artigues, vers les Hauts de Pinsan.

 

Il y a là une maison et son muret qui font offense à l’azur le plus pur, tant ils sont bleus:

 

dsc1521rsolutiondelcran.jpg

 

Et, vous allez rire, elle se situe là:

 

dsc1525rsolutiondelcran.jpg

 

Elsa Triolet… Sel-lamèm…

 

La muse/muselière d’Aragon, mais également belle-soeur de Maïakovsky (c’est qu’elle savait s’entourer, la mère pète-sec…).

 

Elsa, dont les yeux, pourtant glaçants, ont inspiré à Aragon l’un des plus beaux poèmes de la langue française (mais on peut préférer Eluard), poème que nous avons tous annoné en baillant à un moment ou un autre de notre scolarité…

 

Mais que savions-nous de l’amour et de l’azur, alors…?

 

 Allez, on se refait la première et la dernière strophe:

 

Tes yeux sont si profonds qu’en me penchant pour boire,

J’ai vu tous les soleils y venir se mirer

S’y jeter à mourir tous les désespérés

Tes yeux sont si profonds que j’y perds la mémoire.

(…)

Il advint qu’un beau soir l’univers se brisa

Sur des récifs que des naufrageurs enflammèrent

Moi je voyais briller au-dessus de la mer

Les yeux d’Elsa, les yeux d’Elsa, les yeux d’Elsa.

 

 Mais c’est quand même pas possible qu’il ait écrit ces lignes-là pour cette femme-là, aussi peu inspirante qu’une surveillante d’internat en Prusse occidentale…

 

 Pas possible… Elle a du l’enfermer à triple tour dans sa chambre jusqu’à ce qu’il lui rende sa copie…Ou alors, c’est la jalousie qui m’aveugle. (Hypothèse qui n’est pas à exclure)

 

trioletelsavig.jpg

Mini Miss-tral

 

 

Comme un petit air de famille…

 

 

Rue de Pinsan:

 

dsc1390rsolutiondelcran.jpg

 

 

La médiathèque:

 

dsc1408rsolutiondelcran.jpg

12345...10
 

Alex Blog |
Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | toute ma vie !!!
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres