Fin de récit

dsc2080rsolutiondelcran.jpg

 

Faillites, invendus, saisies, fins de série, s’en vont souvent finir leur vie dans les bacs ou les allées d’un magasin artiguais, celui qui positive un max.

 

Pour le plus grand bonheur (enfin, on l’espère) des chalands qui viennent y déambuler, dimanche compris, à la recherche du Graal discounté.

 

Derrière chaque lot, chaque bac, c’est aussi un récit qui s’achève, un échec qui s’affiche. Des petites entreprises qui, sans bruit, ont rencontré la crise, mais de plus grosses aussi, et qui ont fait plus de fracas en s’effondrant:

 

dsc2074rsolutiondelcran.jpg
Des salons de jardin, beaux comme un rêve de prof de sciences nat., des meubles télé pour regarder Arte… et parmi eux peut-être, les commandes réglées et jamais honorées de clients floués…

 

Plus loin, des vêtements de sport, des dessous fleuris:

 

dsc2076rsolutiondelcran.jpg

 

Des livres aussi, que l’actualité a déjà démodés:

dsc2078rsolutiondelcran.jpg

 

Et, parmi les DVD, un film destiné à remettre en lumière certains évènements terribles, orchestrés par le préfet Papon lors de la guerre d’Algérie, mais qui a fini,lui aussi, par rejoindre les ténèbres ironiques de l’amnésie cinéphile:

 

 dsc2077rsolutiondelcran.jpg

 

Et plus loin, du vin, des pâtes, du thé, des produits de beauté, des verres à prix cassés….

 

 

Tiens, en voilà une dont le destin est loin d’être scellé, et l’histoire bien loin de s’arrêter dans ce dépôt artiguais:

 

dsc2072rsolutiondelcran.jpg
Vous la reconnaissez? C’est la Panton Chair, du designer danois Verner Panton, dessinée en 1960 (pour le restaurant de ses parents) et interprétée depuis dans toute une gamme de couleurs pétantes et de plastiques de pointe (car il y eut quelques fausses notes, au départ… et Vitra renonça même à l’éditer pendant plusieurs dizaines d’années pour cause de vieillissement accéléré.)

 

vernerpantonchairrsolutiondelcran.jpg

Je ne l’avais encore jamais croisée sous cette forme, sobrement et solidement revêtue de rotin, et destinée sans doute à adoucir la terrasse et la retraite d’un prof de dessin.

 

Parions que la faillite ambiante nous laissera sans doute encore longtemps le loisir de farfouiller dans ses stocks d’invendus, ultime étape avant les limbes consuméristes.

 

dsc2053rsolutiondelcran.jpg

Dis-moi Céline

 

 

dsc1860rsolutiondelcran.jpg

 

Une nouvelle tête sur la place du centre-bourg, depuis tout juste une semaine: Céline Camino, qui a repris le salon de coiffure de Jérôme.

 

Elle travaillait auparavant à Lormont, dans son propre salon, et c’est un coup de coeur pour notre place artiguaise qui l’a incitée à venir y poser brosses et ciseaux.

 

Elle lui trouve un faux air de plaza espagnole.

 

Tiens, tiens… Aldomovartiguaise, notre place, que d’aucuns n’hésiteraient pas à qualifier plutôt de…

 

(Là, à la place des petits points, vous pouvez compléter par votre adjectif perso, highly subjectif, voire totally de mauvaise foi, et qui n’engage que vous. Interactif, isn’t it?)

 

Pour l’instant, Céline travaille seule, elle ouvre un peu plus tôt (9h.) et ferme un peu plus tôt (18.30h), car elle est aussi une jeune maman qui habite Lalande de Fronsac.

 

Elle s’installe tranquillement, réaménage son salon qui s’appellera « Art’s & Couleurs », prend ses marques. Elle a déjà posé dans sa vitrine d’hypnotiques étagères jouant du hula-hoop. Allez y jeter un coup d’oeil, c’est….

 

(Idem)

 

Bienvenue donc, et bonne chance.

 

 

 

 

 

 

Donjons et Mr. Dragon

 

dsc1833rsolutiondelcran.jpg

 

Monsieur Dragon est l’un de mes voisins. Il tient son patronyme formidable de lointains ancêtres normands, qui virent un jour d’affables Vikings débarquer de leurs drakkars, à la proue si gentiment sculptée, pour s’ébattre sous les pommiers en fleurs.

 

Monsieur Dragon vit aux « Jardins de la tour », à l’ombre du donjon. Et il est venu me voir avec un album-photos sous le bras. Un de ces albums si émouvants, comme on en conserve tous dans nos placards, emplis de photos argentiques et de doux moments du passé.

 

Dans l’album de Mr. Dragon, il y a toute l’histoire de sa maison, l’une des premières construites dans ce lotissement, en 1983. De la dalle en béton aux volutes du portail de fer forgé entièrement fait main. Et que de volutes…

 

On voit ce coin d’Artigues, nu et en devenir, mais déjà peuplé de promesses de foyers, ce rêve universel qui se construit pierre après pierre. Et les premières haies sous la neige, et l’inauguration du barbecue, et les nouveaux voisins qu’on accueille…

 

Des photos aériennes aussi, prises quelques années plus tard, depuis un petit avion parti de l’aérodrome d’Yvrac:

 

img178rsolutiondelcran.jpg
 

img179rsolutiondelcran.jpg

 

img180rsolutiondelcran.jpg

 

Mr Dragon se passionne pour l’Egypte ancienne, pour l’archéologie aussi, et pour tant d’autres choses.

 

D’ailleurs, en creusant la terre de son jardin pour y planter des arbres, il a trouvé de curieux vestiges de poteries, qui daterait, selon lui, de la présence mérovingienne dans notre région.

 

 dsc1829rsolutiondelcran.jpg

 

Parfois, partout, les hommes sont comme des jardins. Nul besoin de creuser trop profondément pour révéler au grand jour de modestes et mystérieux trésors, de délicats fragments de vie, empreints de poésie et de tendresse.

 

Merci.
 

 

 

Glénartiguais

 

                                                dsc1691rsolutiondelcran.jpg

dsc1679rsolutiondelcran.jpg

 

 

En vraie mamma qui se la pète, j’en profite pour glisser ici une oeuvre de mon fils, qui m’a croquée en pleine réflexion sur l’influence du courant post-structuraliste dans l’herméneutique littéraire contemporaine.

 

Ton tour viendra figlio mio, mais aujourd’hui, le dessinateur artiguais à l’honneur est notre Grun de star à nous, qui publie chez Glénat, rien que ça ma chère, un album préfacé par Bilal, voyez-vous ça ma chère.

 

Bon, comme c’est de la BD, et AUSSI de la SF,  je me garderais donc de toute tentative herméneutique sur base de bulles.

Mais notre libraire préféré affirme que c’est un album excellent, donc c’est un album excellent. On lui fait confiance.

 

Et même si on n’y connaît rien, on ne va se priver pour se la péter quand même!

 

 

 

dsc1693rsolutiondelcran.jpg

 

 

 

 

 

 

 

123456...16
 

Alex Blog |
Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | toute ma vie !!!
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres