• Accueil
  • > Grande enquête à suivre

Effraction

 

 

dsc0347copie.jpg

 

Mes chers concitoyens, mon légendaire flair de limière ne m’a, encore une fois, pas trompée.

 

Des évènements pour le moins bizarres se déroulent actuellement, en pleine ville et sous nos fenêtres.

 

Des individus suspects, et pas du tout accoutrés à la mode chez nous, tentent de s’introduire dans nos honnêtes foyers artiguais.

 

Ou peut-être cherchent-ils à mettre fin à leurs jours d’une façon spectaculaire et édifiante… Mais pour quelle raison? Quel évènement imminent pourrait donc bien les désespérer à ce point??

 

Mystère et bûche glacée…

 

Mais rassurez-vous, mes chers concitoyens, vous pouvez, sans crainte, continuer d’écouter TF1 de vos deux oreilles: le blog veille, enquête et poursuit ses rondes sans faiblir…

 

dsc0348copie.jpg dsc0356copie.jpg

 

dsc0357copie.jpg dsc0358copie.jpg

 

dsc0359copie.jpg dsc0360copie.jpg

 

 

 

 

Perspicacité

 

dsc0329copie.jpg
 

Certains indices disséminés à travers la ville me donnent à penser que quelque chose se trame…

 

Et mon instinct ne me trompe JAMAIS.

 

A suivre…

 

 

 

dsc0325copie.jpg dsc0333copie.jpg

 

 

 

dsc03302copie.jpg -Photo dite   »artistique » (= chouettement ratée) d’une guirlande dans la nuit (et dans un arbre aussi)

 

 

 

 

 

 

 

Ca le fait, ou pas? Les résultats

Nous arrivons au terme de notre seconde Grande Enquête à Suivre, qui avait pour thème l’édition 2008 d’Artigues Art et Paysage. Je sais, je n’ai pas parlé de « Dekaler Artigues », ni de « Fragtalis », ni de « Jeu de guerre », ni d’ »Ombrage ».

 

Mais ça commence à sentir très fort le monoï et le sable chaud, alors j’abrège.

Le grand gagnant de la B(l)ogue d’Or 2008 (prix généreusement doté de toute ma considération, ce qui n’est pas déjà pas rien, et de trois Carambars périmés gracieusement offerts par notre libraire et mécène préféré) revient donc à :

kif6639800x600.jpg

Ludovic Menneson, pour ses « Chemins de traverse »

 

A l’unanimité de moi-même, j’ai adoré cette oeuvre très maligne (matériau et concept on ne peut plus simples), surprenante au premier abord, puis très belle (jeux de lumières, de lignes et de couleur). De plus, c’est aussi le projet qui collait le mieux au cahier des charges imposé aux participants.

 

En incitant les artiguais à couper la prairie dans sa largeur, elle nous a permis de redécouvrir l’autre sentier, celui qui longe l’orée du bois, et de porter un autre regard sur cet espace pourtant bien familier.

 

Je prédis un beau parcours à ce jeune Ludovic , loin des sentiers battus et rebattus…

 

Et terminer ses études avec une B(l)ogue d’Or, croyez-moi, ça le fait grave….

Veinard, va.

 

dsc0099800x600.jpgdsc0103800x600.jpg

Ca le fait, ou pas? 4

kif6649800x6001.jpg

-Chemins de traverse – Ludovic Menneson – Beaux-Arts Bordeaux -

 

Des filets de signalisation de chantier ,disposés parallèlement, qui dessinent des allées et permettent de traverser la prairie dans sa largeur. Un jeu sur la couleur, l’espace, la trajectoire.

 

Et un petit clin d’oeil à Rothko, pour la vibration de la couleur, qui semble flotter dans l’atmosphère jusqu’à nous:


27magenta2cblack2cgreenonorange272coiloncanvaspaintingbymarkrothko2c19492cmuseumofmodernart.jpg

Mais un autre clin d’oeil à une pub pour des sacs,où l’on retrouve ce même filet . Bientôt un incontournable

 

 

kif6674800x600.jpg

 

Observation:

 

dsc0102800x600.jpg

Waoww!!! Ca le fait !!!

 

Appropriation:

 

 

dsc0097800x600.jpg

 

Déviation:

 

dsc0105800x600.jpg

C’est amusant, mais la déviation idéale de ces « Chemins de traverse » se trouve, elle aussi, dans le parc. Il s’agit du projet présenté par l’équipe Orismo (ENSAP): l’ »Orgue des bois ». Ces deux oeuvres se répondent, en se contredisant. Là où l’une balise le chemin et accompagne le visiteur, l’autre le désoriente à l’intérieur d’un labyrinthe. Là où l’une ouvre le regard et l’espace, l’autre privilégie le voyage intérieur et l’ouïe, en laissant le vent jouer avec des carillons suspendus. L’une laisse éclater la couleur et la lumière à travers les mailles aérées de ses filet, l’autre l’enferme derrière des draps blancs et des branchages.

 

Alors, ça le fait, ou pas?

12345
 

Alex Blog |
Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | cplespilettes
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres