dsc2936rsolutiondelcran.jpg

 

Avant le Saint-Honoré du week-end, ce sont d’autres gourmandises qui nous ont été proposées vendredi soir, chez Pain Prenelle, lors du lancement du Prix Littéraire de la Ville d’Artigues 2010, et notamment des éclairs très alléchants:

 

dsc2949rsolutiondelcran.jpg

 

Notre maître de cérémonie, et accessoirement libraire préféré, a voulu se la jouer mystérieux et incorruptible, mais comme on commence à le connaître un peu, on se doutait bien, qu’en plus d’Echenoz, Houellebecq (« La carte et le territoire ») et Maylis de Kerangal (« Naissance d’un pont ») feraient partie de sa sélection.

 

 On n’échappera pas non plus à Vassilis Alexakis, dont on espère que « Le premier mot » ne sera pas trop indigeste…(Bien entendu, le « on » n’engage que moi!)

 

Les deux surprises de la sélection: « Ta mère », du brésilien Bernado Carvalho, et « Indignation » de Philip Roth.

 

« On » était bien contente de retrouver Roth, jusqu’à ce que je réalise que:

1)-J’avais oublié que je confonds toujours Philip Roth et John Updike.

2)- Bien évidemment, j’ai toujours  préféré Updike… (qui n’a encore rien publié cette année, mais bon normal: il est mort quand même.)

 

dsc2937rsolutiondelcran.jpg

 

Cette année, les livres devant tourner, chacun est reparti avec sa part de gâteau (double dose pour les boulimiques). La suite en images:

 

dsc29412rsolutiondelcran.jpg dsc2940rsolutiondelcran.jpg

dsc2946rsolutiondelcran.jpgdsc2950rsolutiondelcran.jpg

 

Sandrine (un livre, ça va, deux bonjour les dégâts):

 dsc2942rsolutiondelcran.jpgdsc2943rsolutiondelcran.jpg

 

Tiens, mais qu’est-ce que j’aperçois au poignet d’Alain? La Rollex de Séguela?
dsc2954rsolutiondelcran.jpgdsc2953rsolutiondelcran.jpg

 

dsc2956rsolutiondelcran.jpg dsc2939rsolutiondelcran.jpg

Pietro Panini:

 

dsc2958rsolutiondelcran.jpg

 

Un dernier portrait de la délicieuse Aurore:

 

 dsc2961rsolutiondelcran.jpg

 

Et au fait, si vous trouvez vos photos ratées, prière d’incriminer au choix: le Tariquet, la sangria, la lumière de chez Prenelle, voire vos propres parents. Moi, je décline toute responsabilité et d’ailleurs je vous trouve tous très beaux.

 

 dsc2959rsolutiondelcran.jpg