dsc28222rsolutiondelcran.jpg

 

Impossible de poursuivre ce blog en faisant l’impasse sur une institution artiguaise « deliscount » que tous les gourmands connaissent: « La toque cuivrée », sur l’Avenue de Teycheney. Consécration: l’arrêt de bus juste devant porte même son nom.

 

A l’origine (vers 1985), la fabrique Aquitaine Spécialités s’installe sur la commune et produit du cannelé pour les collectivités et les  professionnels de la distribution (10 000 par jour, actuellement).

 

Mais « estomax populi clamans in deserto », suite aux demandes pressantes et affamées du client lambda, une boutique de vente directe fut vite ouverte juste à côté.

 

Ouverte sept jours sur sept, et qui ne désemplit jamais . Un petit creux, un gros brunch, une spécialité régionale à offrir à des amis lointains, et hop! Des cannelés!

 

Depuis, deux autres points de vente ont été ouverts, à Eysines et à Gradignan. 

 

dsc28232rsolutiondelcran.jpg

Ce succès est fort justifié: des cannelés de tous formats (même des « bébés », comme en demandait un client devant moi), délicieux, et à des prix défiant toute baillardrance, heu, je voulais dire concurrence: 0,60 le modèle « papa », croquant et doré à souhait.

 

L’accueil, lui, n’est pas discount. Ici, c’est sourire et gentillesse 7/7 jours, aussi.

 

Ci-dessous: Céline:

 

 

dsc2826rsolutiondelcran.jpg

 

Pour tout savoir sur l’historique du cannelé, allez visiter leur site: www.la-toque-cuivree.fr, où vous pourrez aussi commander en ligne. On vous en donnera même la recette. Mais franchement, à ces prix-là, à quoi bon s’échiner à les rater, comme c’était systématiquement mon cas…

 

 

dsc28242rsolutiondelcran.jpg