Les balcons de Tara

dsc2241rsolutiondelcran.jpg

 

Les balcons de Tara sont sympas, avec leur petit air penché de tableaux mal accrochés.

Gentiment de guingois, ils nous donnent à voir, comme à la télé, un charmant bouquet de personnalités.

 

Il ya ceux qui attendent le printemps d’un pied ferme et coloré:

 

dsc2240rsolutiondelcran.jpg

 

 

dsc2239rsolutiondelcran.jpg
 

Le minimaliste:

 

dsc2238rsolutiondelcran.jpg

 

Et le culturiste!

 

dsc2237rsolutiondelcran.jpg

 

 

 

dsc2235rsolutiondelcran.jpg
 

Policier municipal

 

dsc2230rsolutiondelcran.jpg

 

Le prix du policier municipal est attribué depuis de longues années à notre vigilant Mr Alain Lautré.

 

Le prix du polar municipal 2010, quant à lui, sera décerné prochainement, et au terme d’un harassant marathon, ponctué de lectures et de réunions haletantes.

 

Dernière ligne droite pour l’inscription, qui se fait auprès de notre libraire préféré, dans sa petite boutique sur la place! Dépêchez-vous (mais sans dépasser la vitesse autorisée.)

 

dsc2231rsolutiondelcran.jpg

La java du ravage

 

zuccacoursdevincennesthumb380x570thumb380x570.jpg

 

C’est une photo d’André Zucca (photographe très controversé de la collaboration…) , prise en 1941, à Paris.

Vingt ans bravaches,  juste un sourire et un vélo pour traverser sa jeunesse malgré les bombes et les carnages.

 

Et pour moi, elle résume à la perfection l’esprit et l’ambiance du spectacle « Rave musette- Le bal interdit », proposé samedi dernier au Cuvier.

 

Un programme idéal pour commémorer la libération, précédé d’un pique-nique pour les courageux/pas frileux n’ayant pas été soumis, comme moi, au régime frite belge/vent du nord, ces derniers jours.

 

Et un beau spectacle, pour évoquer les bals clandestins sous l’occupant, cette volonté acharnée de danser jusqu’au bout de la guerre, cette merveilleuse inconscience de la jeunesse, seule escale dans notre vie où rien n’est plus sérieux que la frivolité.

 

 Une scénographie de l’évocation: des sons qui nous enrobent, des voix qui viennent à nous comme émergeraient d’anciennes images, une ambiance de réunion clandestine à la lumière des torches, des airs d’accordéon, les beaux textes chuchotés de l’atelier d’écriture artiguais (avec Pierre L.: il est partout!!)

 

A Artigues, le bal clandestin avait lieu dans une grange, vers l’actuelle rue Charles Perrault. Peut-être la grange de mon voisin, qui en a vu défiler des vaches et des années...

 

dsc2234rsolutiondelcran.jpg

 

Les Josette, les Georgette, les Roger, les Marcel, si convenables sous leur mises en plis impeccables ou leurs cheveux clairsemés, ont fait revivre pour nous d’incroyables anecdotes: les kilomètres effectués pour deux airs de musette, les vélos planqués, la complicité des mères ou la sévérité des pères, les risques encourus…. Et l’accordéoniste un peu rond, les bagarres, les disques qu’on fait tourner avec les doigts, les cheveux gominés, les semelles de bois si lourdes à faire tournoyer…

 

Vingt ans, l’âge où l’on va au bal comme on va à la guerre… L’âge des soldats fauchés avant d’avoir assez dansé..


Paradoxalement,  c’est tellement réconfortant de constater que la jeunesse est si…irréductible. Contre les guerres et les crises mondiales, le rationnement ou le RMI: une transgression par la joie.

 

J’en suis sortie rassérénée, débarrassée de ma culpabilité larvée, celle de mes vingt ans d’après le choc pétrolier où, je dois bien l’avouer, je ne rêvais que de patauger gaiement dans les fontaines d’une Rome de plomb…

 

« Pas cadencé? T’as qu’à danser!«  

 

 dsc2233rsolutiondelcran.jpg

 

La Belgique n’existe pas

 

dsc2149rsolutiondelcran.jpg

 

Voilà pourquoi Magritte René…

Ne pouvait trouver

Meilleur endroit pour

N’être naître.

 

 

dsc2105rsolutiondelcran.jpg

 

dsc2133rsolutiondelcran.jpg

 

dsc2121rsolutiondelcran.jpg
 

 

dsc2189rsolutiondelcran.jpg

1234
 

Alex Blog |
Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | toute ma vie !!!
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres