dsc1639rsolutiondelcran.jpg

 

Après les travaux, les arbres de l’avenue de l’Eglise romane se trouvent revêtus d’un magnifique lambris de planches brutes.

 

La raison d’un tel relooking? On peut en trouver plusieurs. (Bien entendu, il doit y avoir une explication tout à fait rationnelle et raisonnable, mais sommes-nous sûrs qu’elle nous intéresse vraiment celle-là, je vous le demande?)

 

dsc1638rsolutiondelcran1.jpg

 Première hypothèse: nos arbres se préparent pour Art&Paysage, et proposent un espace de création libre à tous les artiguais. A vos pinceaux! Et transformons ces planches brutes en totems dignes de Gaston Chaissac.

 

dsc1641rsolutiondelcran1.jpg

 

Deuxième hypothèse: ils sont jaloux des petits jeunes qui paradent devant le parking de l’église, dans leurs costumes de bambou taillés sur-mesure, et du dernier chic.

 

dsc1642rsolutiondelcran.jpg

 

Dernière hypothèse: ils veulent suivre la tendance déco-écolo qui cache la misère sous d’astucieux bardages, en ajoutant une petite touche de nature dans nos villes.

Tendance que les demeures artiguaises ont adoptée avec enthousiasme.

 

dsc1683rsolutiondelcran.jpg dsc1685rsolutiondelcran.jpg

 

 Sinon, d’autres suggestions??

 

Dernière minute: Pensez à faire le concours-prono, Bordeaux-Le Mans, organisé par notre libraire préféré. Deux places pour Bordeaux-Boulogne à gagner!!

Moi, c’est fait: j’ai mis Bordeaux gagnant, car il semble que Le Mans pédale un peu dans la rillette ces temps-ci.

Je sais bien que c’est un peu tard pour prévenir, mais je n’ai pas beaucoup mis le nez dehors la semaine dernière…