• Accueil
  • > Archives pour novembre 2009

Sous les yeux -2

 

dsc1307rsolutiondelcran1.jpg
Pas besoin d’aller bien loin pour faire de beaux voyages…

 

En revenant de la médiathèque, la tête pleine de cartes postales et de mots-valises, je suis tombée sur ce que je crois être une découverte archéologique de la plus haute importance.

 

L’équivalent artiguais de la Pierre de Rosette, à mon modeste avis.

 

Mais quel nouveau Champollion ou nouvelle Champollionne saura décrypter ces mystérieux aujourd’oglyphes?

 

dsc1309rsolutiondelcran1.jpg
 

Des valises sous les yeux

dsc1299rsolutiondelcran1.jpg

 

Fermez la porte et attachez vos ceintures: la semaine dernière, la médiathèque accueillait une belle expo sur le thème du voyage.

 

Avec des terres sans frontières, des chemins de chaussures, des haikus…

 

dsc1291rsolutiondelcran1.jpg  dsc12932rsolutiondelcran.jpg

 

dsc1296rsolutiondelcran.jpg   dsc1298rsolutiondelcran1.jpg

 

Les élèves du primaire avaient réalisé et rédigé une carte postale. Elles étaient toutes affichées:

 

dsc12922rsolutiondelcran.jpg

 

 Meilleurs souvenirs:

 

dsc1286rsolutiondelcran1.jpg dsc12882rsolutiondelcran.jpg

 

dsc12872rsolutiondelcran.jpg   dsc1290rsolutiondelcran.jpg

 

Bons baisers du G8 ou transports amoureux:

 

dsc1285rsolutiondelcran1.jpg  dsc1284rsolutiondelcran1.jpg

 

Et ma préférée, à envoyer depuis Bruxelles et son tout nouveau musée Magritte:

 

dsc1289rsolutiondelcran1.jpg

 

Les textes au verso valaient parfois leur pesant de chocolatines: « Je suis parti à la boulangerie, je reviens dans six jours ».

(Dans vingt ans, ce voyageur à la Blondin partira peut-être chercher sa baguette en Patagonie et ne reviendra plus…)

 

Mais bon, le voyage ce n’est pas que les tou(t)ristes sous les tropiques, ou les hâlés/retour de l’été.

 

Alors, au terme de ce dépaysant parcours, n’oublions pas de glisser, dans nos valises, quelques mots-valises à destination de tous nos frères d’exil; ceux qui marchent sur la planète en cherchant l’issue de secours, ceux qui embarquent dans des rafiots déboussolés au large de l’Alibye, tous les crados de la Méduse et de la désesp-errance.

 

Ne fermons plus les portes et les yeux, détachons nos ceintures de préjugés, ouvrons les fr-hontières… Pour accueillir l’errant donné, le voyageur sans visa-ge de la clandestination… Et toute son émigratitude.

 

Car, de toute façon, comme le dit si bien Erri de Luca: « Rien ne peut arrêter un homme qui marche ».

 

dsc1297rsolutiondelcran.jpg

 

(Il a aussi écrit: « Toute notre histoire est une chaussure qui nous détache du sol du monde. »

 

Au fait, quand est-ce qu’on lui donne le Nobel à De Luca?)

 

 

Inspiration expiration

dsc1306rsolutiondelcran.jpg

 

 A tous nos chers expirés:

 

   Vous êtes pieusement priés de vous présenter toussaintplement à la mairie pleine de grâce, aux suaires d’ouverture, afin de régulariser votre situation d’outre-tombe. (Et amen bien tous les éléments du dossier pour pouvoir alléluyah d’la place.)

 

Si vous ou vos revenants continuez à hanter votre dernière demeure sans autorisation spectrale et en ou-trépassant vos droits, plus aucune concession ne saurait vous être faite.

 

C’est le jour des Défunts aujourd’hui: ça tombeau bien!!

 

Signé Fantomette.

 

dsc1303rsolutiondelcran.jpg

12345
 

Alex Blog |
Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | cplespilettes
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres