ducyanpleinlesmains.jpgmaroisandre.jpg

 

Mardi 28 à 18 heures, la médiathèque reçoit André Marois, un écrivain de polars québécois, en résidence dans notre région ce mois-ci et qui vient placoter avec nous.

 

Tabarnouche! Chu ben badluckée: j’y connais rien en polar en polar québécois, moi….Quelle flagosse!

 

J’ai pas envie de passer pour une morone, doublée d’une niaiseuse. C’est ben achalant c’tte affaire…

 

Et d’abord, ils écrivent les canadiens? J’ vire un peu dans le beurre sur ce coup. A part Margaret Atwood et Mc Luhan…Faut pas d’abord qu’ils coupent du rondin pour l’hiver? Et c’est d’jà pas un job de moumoune ça.

 
Benoît! Ô mon libraire! Help!

 

Check tes claques et rencarde-moi sur le polar québécois. Tu devrais pouvoir m’amancher la chose: t’en connais une banquise sur les crimes venus du froid, toi.

 

 Allez! Sois smatte et déguédire-toi!J’ai d’jà fait un sacré effort linguistique pour enfirouaper l’assistance, j’ai pas envie de tout faire moffer.

 

Tiguidou?

 

 

(Bon alors? Suis-je crédible en accorte québécoise? C’est que je n’ai pas envie d’avoir toute l’Amicale des Ecrivains Canadiens, lancée à mes trousses en chemise à carreaux, et armée de haches et de rondins…)