• Accueil
  • > Archives pour décembre 2008

Effraction

 

 

dsc0347copie.jpg

 

Mes chers concitoyens, mon légendaire flair de limière ne m’a, encore une fois, pas trompée.

 

Des évènements pour le moins bizarres se déroulent actuellement, en pleine ville et sous nos fenêtres.

 

Des individus suspects, et pas du tout accoutrés à la mode chez nous, tentent de s’introduire dans nos honnêtes foyers artiguais.

 

Ou peut-être cherchent-ils à mettre fin à leurs jours d’une façon spectaculaire et édifiante… Mais pour quelle raison? Quel évènement imminent pourrait donc bien les désespérer à ce point??

 

Mystère et bûche glacée…

 

Mais rassurez-vous, mes chers concitoyens, vous pouvez, sans crainte, continuer d’écouter TF1 de vos deux oreilles: le blog veille, enquête et poursuit ses rondes sans faiblir…

 

dsc0348copie.jpg dsc0356copie.jpg

 

dsc0357copie.jpg dsc0358copie.jpg

 

dsc0359copie.jpg dsc0360copie.jpg

 

 

 

 

Embarras du choix

dsc0364copie.jpg dsc0369copie.jpg

 

dsc0371copiecopie.jpg dsc0365copie.jpg

 

A certaines étapes de la vie, il faut se résoudre à faire des choix cruciaux: magret à l’orange ou poisson au curry? Poire ou fromage? Chien ou loup? Soldat ou gramophone? Guinette ou galette?  Ecosse ou Mozambique? Café ou déca?

 

Par bonheur, on parvient toujours à un « accommodement raisonnable »…

 

 Ce week-end avait lieu la remise du prix littéraire de la ville d’Artigues, au terme de deux mois de lecture assidue, et en présence de Chantal Sancho, la correspondante de Sud-Ouest.

 

Vendredi soir: réunion préalable au vote, autour d’un excellent repas concocté par Jean-Pierre, le patron du Vésuve. Dernières tentatives de corruption des jurés hésitants, dernières impressions de lecture.

 

Samedi matin:  vote final et attribution du prix, le tout accompagné des délicieuses galettes et guinettes de l’association Sénégal’Aid.

 

J’ai vaillamment défendu la motion: poisson au curry et traversée du Mozambique, mais c’est le »Soldat et le gramophone »de Sasa Stanisic qui a finalement remporté la fève, et un beau bandeau bleu sur sa couverture.

 

 

Notre libraire préféré va maintenant faire tout son possible pour que le jeune auteur primé vienne chercher sa couronne, et payer sa tournée de kirs.

 

Et pour prolonger le plaisir des rencontres et des lectures, nous avons décidé de remettre le couvert. Un autre prix, celui du polar de la plage, sera donc décerné avant l’été.

 

 

Amateurs de Maigret et de magrets: faites-vous connaître!!

 

dsc0368copie.jpg Chantal Sancho, dans le rôle de la photographe photographiée.

 

 

Mémoire et mosaïque

 

 

dsc0345copie.jpg

 

Il y a, rue de la Courrège, une maison, qui sans rien avoir d’exceptionnel, m’émeut pourtant profondément.

 

Tout d’abord, elle fait partie de cette génération de maisons méritantes, qui avaient droit à un petit nom.Souvent parce qu’elles représentaient la concrétisation d’un rêve, la récompense d’années de sacrifices pour leurs propriétaires. La coutume s’est perdue, c’est dommage. Pourtant, nos maisons sont toujours autant porteuses de rêves et d’abnégation!

 

dsc0338copie.jpg

 

Mais, surtout, cette demeure dispose d’une incroyable murette, tout en mosaïque de carreaux, et faite maison de tout évidence.

 

dsc0346copie.jpg
Sur les poteaux, de chaque côté de l’entrée, les noms des habitants sont même inscrits, ainsi qu’au sol:

 

dsc0336copie.jpg dsc0337copie.jpg

 

 

dsc0335copie.jpg

 

Le tout surmonté de très jolies ferronneries:

 

dsc03342copie.jpg

 

Le long de l’allée et autour de la maison, d’autres mosaïques de carreaux de tailles et formes un peu différentes, mais toujours avec ces douces couleurs. Les couleurs pas vraiment tristes, mais pas éclatantes non plus, de la nostalgie. Comme un spleen gai.

 

dsc0340copie.jpg

 

Et, tout au bout, un garage, lui aussi orné et baptisé:

 

dsc0342copie.jpg dsc0341copie.jpg

 

On sent que les années, les voitures, les saisons ont passées sur cette maison.

 

Ont-elles émoussé le « rêve du passé » comme elles en ont patiné la mosaïque?

 

Je ne le saurai pas, car impossible, malgré mes tentatives répétées, de joindre ses habitants.

 

Le mystère restera donc entier. Et sa poésie aussi…

 

 

 

 

 

 

Perspicacité

 

dsc0329copie.jpg
 

Certains indices disséminés à travers la ville me donnent à penser que quelque chose se trame…

 

Et mon instinct ne me trompe JAMAIS.

 

A suivre…

 

 

 

dsc0325copie.jpg dsc0333copie.jpg

 

 

 

dsc03302copie.jpg -Photo dite   »artistique » (= chouettement ratée) d’une guirlande dans la nuit (et dans un arbre aussi)

 

 

 

 

 

 

 

123456
 

Alex Blog |
Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | toute ma vie !!!
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres