Vous souvenez-vous du Trivial Pursuit artiguais, dont Philopat nous avait fait ici un brillant compte-rendu?

Et bien, il semblerait que notre envoyé très spécial ne nous ait pas tout dit, certainement pour ménager le sens esthétique très développé des lecteurs de ce blog.

Car enfin, regardez un peu le trophée, remporté pour cette première édition par le Tennis Club d’Artigues, et qui trône sur le comptoir du Club house:

 

dsc02224800x600.jpg

Cette … »chose », en plus d’être d’une formidable laideur, n’a même pas la modestie de se faire toute petite. Impossible de dissimuler « ça » derrière trois livres de poche ou une gondole vénitienne à pampilles…N’importe quelle fleur fraîchement coupée fanerait instantanément dans un tel récipient, rendant tout détournement de fonction impossible.

Je croyais qu’on avait arrêté la production de ce genre de… »machins » à la fin des années cinquante… Et je ne suis même pas sûre que le Troc de l’Ile accepterait de le prendre en dépôt-vente…

Un bon conseil pour l’année prochaine: je suggère, soit de changer fissa de fournisseur de trophée, soit de promettre la …. le… à l’équipe perdante afin de maintenir le niveau de motivation des troupes…