kif6233800x600.jpg dsc0019800x6001.jpg

 

Cette interrogation affichée lors de l’Agora 2008, j’ai eu envie de la mettre en parallèle avec le « jeu » proposé dans le cadre d’Artigues Art & Paysage, et dont le thème est : »Que partager entre voisins? »

 

La plus immédiate et la plus immatérielle de nos « créations » urbaines se construit dans l’espace qui nous sépare, ou nous relie , nous citadins, dans notre « commune en commun ».

 

Créer la ville, c’est aussi vouloir dépasser le stade de la cité-dortoir pour ouvrir la cité-parloir. Cela n’a rien à voir avec l’urbanisme, et tout à voir avec l’urbanité.

 

On nous propose donc de compléter (avant le 15/09), par une anecdote, un témoignage, voire par un dessin au verso, seul ou avec ses voisins, une carte que l’on peut trouver à la médiathèque (entre autres).Les cartes collectées feront l’objet d’une publication dans l’album-souvenir de la manifestation.

Quelle bonne idée… S’interroger un instant sur la place que prennent nos relations de voisinage au quotidien, partager par-dessus la haie,ou autour du barbecue nos impressions mitoyennes. S’ en amuser, les déplorer, les méditer…

Et le libraire pourrait parler du boucher, par exemple, et le boucher du libraire, et moi du cerisier de mon voisin qui n’a plus qu’une seule branche. Qui penche complaisamment par-dessus la barrière. Et que mon voisin, le meilleur des voisins, continue d’entretenir pour mon seul profit…

 

 

 

dsc0020800x600.jpg