kif6335800x600.jpg

 

Quand on a croisé Céline dans les rues d’Artigues, on ne l’oublie pas: toujours pimpante, et jolie comme un coeur sous son petit bonnet, elle a deux petites filles aussi blondes qu’elle est brune, et un sourire à transformer le plomb en or…

 

C’est à l’occasion d’un travail de fin d’études en arts appliqués que Céline a crée ses premiers bijoux ,avec des matériaux métalliques de récupération: rondelles, boulons, diodes…

 

Révélation.

 

Elle ne s’est plus arrêtée depuis, et conçoit chacun de ses bijoux comme une oeuvre ,unique et singulière. Tous ont leur histoire, leur nom, leur poinçon et on les adopte plus qu’on ne les achète.

 

Câble électrique, fil de fer, ressorts deviennent , grâce à sa sensibilité d’alchimiste, des parures d’une extrême finesse. Elle les inclut dans des médaillons colorés et minutieusement ornés , certains sobres et contrastés, d’autres exubérants et joyeux. Elle fait de cet insignifiant outillage de rebut ,auquel on n’accorderait pas un regard, des emblèmes éclatants de féminité. Mes photos ne leur rendent pas justice: allez visiter son site. Et si, comme moi, votre mère vous interdit de porter autre chose que du Cartier, rien ne vous empêche de faire des cadeaux… Les petits pendentifs à 8 euros sont tellement adorables.

 

Le marketing, les études de marché, la com’, c’est pas son truc… Heureusement , elle a une clientèle conquise ,et fidèle.

 

Céline a sauté de joie quand elle a pu obtenir un logement à Artigues, il y a environ 18 mois. Elle adore sa nouvelle ville, et nous, on n’est pas peu fiers de la compter parmi nous.

http://www.metalmorphose-bijoux.com

kif6332800x600.jpgkif6331800x600.jpg